Les actions en société : une bonne ou une mauvaise idée de placement

En bourse, les actions en sociétés sont très variées et semble présenter un grand intérêt. Ce peut être aussi bien au niveau des rendements que des conditions de placement. Mais qu’en est-il réellement ?

Des quotes-parts très chères

Il faut comprendre que les entreprises cotées en bourse sont celles qui ont le plus réussi. À l’image de Facebook, de certaines entreprises de cosmétiques et grands laboratoires pharmaceutiques, les actions peuvent être conséquentes. Pour y prétendre, il faut justifier d’un apport conséquent.
On peut dors et déjà affirmer que les actions en sociétés sont des produits de luxe. Dans le devis d’un tel placement, vous devez aussi compter les commissions d’un courtier en bourse. Ce dernier aura la tâche d’agir en votre nom sur le marché et de mettre en place la stratégie d’investissement le plus rentable.
Une autre difficulté de ce genre de marché est aussi la diversification des choix possibles. En effet, la tendance du marché influe sur la valeur d’une société à une autre. Vous devez donc vous informer en temps réels avant de décider de vendre ou d’acheter une part d’action. Il ne s’agit plus d’évaluer à la hausse ou à la baisse les tendances.

Des risques non mutualisés

De par l’importance des fonds d’investissement, on peut donc affirmer que les risques sont gros dans ce genre de transaction. Bien évidemment, vous pouvez voir les choses d’un œil plus optimiste. Et en ce sens, il est possible de croire que les rendements de votre placement peut atteindre les plusieurs milliers d’euros.
Toutefois, sur chaque centime que vous gagnerez, le fisc vous en prendra un pourcentage. Les actions en sociétés ne bénéficient pas d’un dispositif d’abattement fiscal.
En bourse, l’information est une carte à ne pas minimiser. C’est la seule valeur refuge que vous avez. Vous devez vous y baser afin de peaufiner les stratégies d’investissement. Ce peut être un avantage comme un inconvénient. Les placements se jouent à quelques secondes près. Un retard ou une avance pourrait vous faire perdre des centaines de milliers d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *