Faites-vous aider pour payer votre loyer si vous êtes en difficulté financière

Nul n’est à l’abri de difficultés financières. Cette dernière peut d’ailleurs avoir des conséquences très sérieuses sur la qualité de vie d’une personne. Notamment, elle pourrait se retrouver à être incapable d’honorer ses loyers mensuels. Si vous vous retrouvez dans cette situation catastrophique, voyez si votre situation peut vous permettre d’être éligible aux allocations chômages. Voici un tour d’horizon de ces aides étatiques.

Récapitulatif des différentes aides

Les aides sont versées aussi bien aux locataires qu’aux nouveaux propriétaires en train de finir le paiement de l’achat à crédit de leurs maisons (ou appartement). L’Etat prévoit 3 catégories d’allocations, à savoir, l’aide personnalisée au logement (APL), l’allocation de logement familiale (ALF) ainsi que l’allocation de logement sociale (ALS). À noter que le bénéficiaire de l’APL répond à un critère relatif au logement conventionné (location d’un HLM par exemple), le bénéficiaire de l’ALF satisfait à un critère portant sur la situation familiale.

Conditions d’obtention de l’ALS

Il faut distinguer le régime général qui relève de la CAF (Caisse d’Allocation Familiale) et celui qui est lié à la Caisse centrale de la mutualité sociale agricole (MSA). Vous devez répondre à une série de 3 conditions relatives à la nature de la location, l’âge et la situation professionnelle et aux ressources. La demande d’aide se fait en ligne ou par voie postale. Le montant alloué par les autorités dépend de la situation du demandeur, notamment son revenu net catégoriel. Le versement est mensuel.

L’APL et l’ALF

Les bénéficiaires de l’ALF et de l’ALS ne peuvent prétendre à l’APL. Par ailleurs, toujours dans le cadre de l’APL, les logements loués doivent satisfaire à des critères de décence et de conditions minimales d’occupation. Notez en outre que les accédants à la propriété qui ont obtenu un prêt conventionné (PC) ou un prêt d’accession sociale (PAS) peuvent demander l’APL. En revanche les accédants à la propriété qui ont reçu un prêt immobilier s’orienteront vers l’ALF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *