Notre Numéro 1:

Tropezia Palace

Tropezia Palace

Casino de Baden Baden

casino de baden baden

Le Casino de Baden Baden est une station thermale, casino et centre de conférence à Baden-Baden, en Allemagne, à proximité de la Forêt-noire, dans la région de Karlsruhe.

 

Histoire

La ville a été nommée Baden au moyen âge. Le mot allemand 'Baden' se traduit par « bain/se baigner ». La ville était connue sous les romains. Des fragments de sculptures antiques sont encore visibles, et en 1847 on a découvert sous le nouveau château des bains de vapeur romains, bien préservés.

 

Casino de Baden Baden -"le plus beau casino au monde"

tables de jeu du casino de baden badenLa structure principale du Casino de Baden Baden fut conçue en 1824, par Friedrich Weinbrenner, architecte de la grande entrée et des intérieurs néo-classique. Bien qu’ayant toujours été un casino, le Casino de Baden Baden a commencé seulement à gagner une renommée internationale au milieu du 19ème siècle, suite à l’interdiction du jeu en France. Cet obstacle juridique encourage les joueurs à franchir la frontière pour tenter leur chance aux tables de jeu de Baden Baden. « Le Joueur » de Dostoïevski fut inspiré par la visite de l'auteur russe au Casino de Baden Baden, tandis que Marlene Dietrich l’a décrit comme étant "le plus beau casino au monde".

 

Au cours des deux derniers siècles, la célèbre station thermale a connu des hauts et des bas. Le nombre de riches touristes a diminué au milieu de la première guerre mondiale. Dans les années 20, certains de ceux qui se sont enrichis pendant la grande guerre ont remplacé la noblesse européenne qui avait contribué à la réputation du Casino de Baden Baden en tant que station thermale et casino.

 

La popularité de la ville en tant que station thermale date du début du 19ème siècle, lorsque la Reine Prusse s’y est rendue en cure. Au cours du 19ème siècle, la ville est devenue un lieu de rencontre des célébrités, attirées par les sources thermales, ainsi que par le célèbre casino, les hôtels de luxe, courses de chevaux et jardins. On y comptait la Reine Victoria, Wilhelm I, Napoléon III, Berlioz, Brahms et Dostoïevski. Tolstoï place une scène de Anna Karenina à Baden Baden en nommant la ville autrement. Baden Baden est ensuite devenu la capitale estivale européenne, atteignant son zénith sous le règne de Napoléon III dans les années 1850. L'écrivain russe Dostoïevski a écrit le joueur tout en jouant de manière compulsive au Casino de Baden-Baden. La résidence de Johannes Brahms, la « Brahmshaus », peut encore être visitée aujourd'hui.

 

En 1931, la ville de Baden-Baden a été officiellement reçu son double nom donné qui est l'abréviation de "Baden en Baden" (c'est-à-dire, Baden dans l'état de Bade). C'était déjà utilisé pour distinguer la ville de « Bade bei Vienne » et Baden en Suisse. La ville a échappé à la destruction des deux guerres mondiales. Après la seconde guerre mondiale, Baden-Baden est devenu le quartier général des forces françaises en Allemagne.

 

Evènements internationaux

Entre le 23 et le 28 septembre 1981, le 11ème Congrès Olympique fut convoqué au Casino de Baden Baden, réunissant les délégués de 147 nations qui participaient aux jeux olympiques et avec des 26 fédérations sportives internationales représentées. Chacune des cinq villes nominées comme ville olympique a envoyé leurs représentants à Baden Baden. Après une présentation officielle de chaque délégation, le Comité Olympique International a voté. Les villes de Calgary et Séoul ont été retenues pour accueillir les Jeux Olympiques de 1988. Le Casino de Baden Baden a souvent figuré dans l'actualité internationale au fil des siècles. Un casino fort prestigieux à découvrir donc si vous vous rendez à la Foret Noire.

 

Site Officiel en allemand du Casino de Baden Baden