Notre Numéro 1:

Tropezia Palace

Tropezia Palace



Les casinos fleurissent sur le sol français, sur le sol varois tout au moins. En effet, le maire Ferdinand Bernhard a récemment annoncé, lors de l’assemblée générale des Amis de Ferdinand, l’avis favorable du ministère de l’Intérieur concernant l’autorisation d’exploitation des jeux à Sanary, dans le Var.

Le ministre Guéant a ainsi suivi l’avis de la Commission supérieure des jeux (CSJ) à cet égard. C’est donc un casino d’une centaine de machines à sous, deux tables de jeux et une roulette anglaise qui devrait voir le jour dans la commune varoise. Il s’agit non seulement d’une excellente nouvelle pour les joueurs mais aussi pour la commune elle-même qui, non seulement bénéficiera de nouveaux revenus grâce à cette exploitation mais y voit également un moyen de création d’emplois pour les Sanaryens. Le casino, qui sera construit à proximité du bois du Colombet, est une implantation du groupe Viking Casinos (www.vikings-casinos.fr) qui exploite déjà plusieurs casinos à travers la France, notamment dans l’Allier, les Vosges, le Calvados, le Gers, la Haute-Garonne et la Saône et Loire. En attendant cette ouverture, le groupe devrait accueillir provisoirement ses clients au Jardin d’hiver dès décembre 2012.

Le groupe Viking Casinos devrait ouvrir également les portes d’un nouveau casino à Fréjus. Par ailleurs le JoaGroupe, qui exploite déjà plus de vingt casinos à travers la France, devrait quant à lui ouvrir un nouveau JoaCasino à La Seyne. Les maires respectifs avaient tous trois été entendus par la CSJ le 31 janvier dernier.

Dans une situation économique globale des plus inquiétantes, on ne peut donc que se réjouir de ces ouvertures, des retombées économiques qu’elles représentent pour les localités et de l’emploi qu’elles devraient générer. Elles sont en effet représentatives du succès d’un secteur qui, malgré la conjoncture, semble avoir le vent en poupe, et viennent s’ajouter à d’autres chiffres encourageants. Ainsi, d’après un récent rapport, les paris sportifs en ligne auraient connu une croissance de 11 % par rapport à la situation de l’année dernière à même époque en France. Croissance qui devrait se poursuivre avec le déroulement prochain d’évènements sportifs et générateurs de paris majeurs que sont, notamment, l’Euro et les Jeux Olympiques de Londres. Les paris hippiques, plus particulièrement, ont quant à eux connu une augmentation de 15 %. Résultats à tempérer cependant, car si la participation aux tournois de poker ne cesse de croître, les revenus liés au poker ont reculé de 3 %. Les joueurs tourneraient-ils dès lors le dos à un jeu pour se tourner vers un autre ? Lassitude ? Effet de mode ? Les salles de casino, qu’elles soient en ligne ou non, doivent-elles s’attendre à un nouveau succès mondial à l’instar du poker ces dernières années ? Et si tel est le cas, quel jeu sera la nouvelle coqueluche de la planète ? D’aucuns voient pour le Blackjack une ouverture. Mais qu’en sera-t-il ? Les paris sont ouverts…


Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
password
 

busy