Notre Numéro 1:

Tropezia Palace

Tropezia Palace



Plusieurs joueurs entrent en procès avec des entreprises associés à Ultimate Bet pour cause d’escroquerie.

Huit joueurs de poker se disent être victimes d’un processus d’escroquerie sur le site de jeu populaire Ultimate Bet. Ils poursuivent en justice une entreprise canadienne et des individus anonymes, alléguant qu'ils ont violé les lois américaines visant à combattre le crime organisé, ont fraudé les joueurs, et ont par négligence proposé des jeux de cartes tordus.

De nombreuses infractions commises

La plainte, déposée vendredi dernier à la Cour de District des Etats-Unis en Californie, allègue que 6356095 Canada Inc, antérieurement connu sous le nom ExcapsaSoftware Inc, est entré en infraction avec l’acte fédérale Racketeer Influenced et Corrupt Organizations (RICO ), a commis une fraude et s’est révélé négligent en facilitant le vol d'au moins 20 millions de dollars à des joueurs de poker à enjeux élevés qui ont joué sur le site d’Ultimate Bet.

De grosses sommes en dédommagements

Les plaignants demandent au moins 1, 73 $ millions de dollars de compensation et bien plus encore en dédommagements. Il s’agit de Daniel Ashman, Brad Booth, Thomas Koral, Greg Lavery, Dave Lizmi, Daniel Smith, Joseph Sanders et Dustin Woolf.

De la documentation à découvrir

Peut-être plus important dans la compréhension de ce mystère de longue date de la plus grosse affaire de tricherie connue du poker en ligne, est que la poursuite judicaire vise à rechercher la documentation que les entreprises parents d'Ultimate Bet et les régulateurs de la Kahnawake Gaming Commission (KGC) n'ont jamais rendu public.

Un complot plus complexe ?

La KGC, l'organisme de réglementation du conseil mohawk du Kahnawake dans le sud de l'Ontario, a annoncé en Septembre 2008 que son enquête a révélé qu'un seul individu - l'ancien champion du World Series of Poker Russ Hamilton - était derrière cette escroquerie. Mais beaucoup de joueurs pensent que c'était le résultat d'un complot plus complex. Haley Hintze travaille sur un livre au sujet de cette escroquerie qui devrait sortir d'ici l'été. Dans ce livre elle identifiera au moins trois autres personnes qui ont directement participé au vol et aux tentatives de cacher l'affaire.

Ultimate Bet a reconnu que 20 millions de dollars ont été volés aux joueurs du site entre 2003 et 2008 grâce à l'utilisation d'une ‘porte dérobée’ dans le logiciel de jeu qui a permis aux escrocs de voir les cartes des opposants dans des tournois à enjeux élevés. Les opérateurs d’Ultimate Bet ont remboursé la plupart ou la totalité de cet argent.


Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
password
 

busy