Notre Numéro 1:

Tropezia Palace

Tropezia Palace


Un accro aux jeux d'argent poursuit le gouvernement en justice suite à ne pas avoir été interdit d'accès aux sites de jeu en ligne suite à l'avoir demandé.

Un français, accro aux jeux d'argent, poursuit en justice le gouvernement pour une somme de 100,000 euros pour ne pas avoir été empêché d'accéder aux sites de poker en ligne, a dit son avocat.

Une inscription inutile

L'homme, âgé de 37 ans et de la ville de Reims, s'est inscrit avec le ministère de l'Intérieur l'année dernière pour volontairement être banni des casinos et des sites de jeux en ligne, mais il était encore en mesure d'y accéder, a dit son avocat Emmanuel Ludot à l'AFP lundi dernier.

Une industrie corrompue

'Oui c'est bien de faire la morale aux utilisateurs de jeux d'argent en ligne mais nous savons tous que cette industrie compte sur l'addiction et la maladie des joueurs', a dit Ludot. Il a dit que le ministère a inscrit l'homme, dont l'identité n'a pas été révélée, sous la mauvaise adresse lorsqu'il a demandé à être interdit d'accès aux sites de jeu, 'ce qui lui a permis de continuer à jouer'. Le ministère de l'intérieur a refusé de commenter l'affaire car les procédures légales ont déjà été entamés.

Un système de protection

Selon les lois français des jeux d'argent, les accros aux jeux d'argent peuvent s'inscrire au ministère afin d'être interdit d'accès aux sites de jeux d'argent sur internet. Les sites doivent consulter la liste des personnes interdites avant de permettre aux joueurs de s'inscrire sur les sites.

Il y'a actuellement environ 36, 000 personnes inscrits sur cette liste.


Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
password
 

busy