Notre Numéro 1:

Tropezia Palace

Tropezia Palace


Business français d'investissement Groupe Bernard Tapie (GBT) a récemment exprimé de l'optimisme à l'idée de former un accord afin de sauver la salle de poker en ligne Full Tilt Poker en grosse difficulté. Cependant, un avocat du groupe qui se spécialise en la récupération d'entreprises ayant fait faillite, prévient que tout accord dépend d'une résolution satisfaisante de problèmes en suspens avec le département de la Justice des Etats-Unis.L'avocat de GBT, Behnam Dayanim explique :'Nous travaillons toujours avec Full Tilt Poker. Nous avons signé un accord qui nous permet de faire tout ce que nous devons faire pour assurer que nous sommes confortables avec la situation. Nous travaillons de manière productive avec l'entreprise, mais tout accord dépendra finalement de résolutions avec le département de la justice. Il faut que ce processus soit complété, mais je suis actuellement optimiste'.

De grosses sommes à déverser

A présent, le département de la justice des Etats-Unis réclame plus de 1 billion de dollars de dommages à Full Tilt Poker lié à des violations de jeux d'argent locaux et des lois de blanchissement d'argent. Groupe Bernard Tapie semble chercher à former un accord avec le département de la justice des Etats-Unis selon lequel il accepterai d'être payé sur une période de temps plus longue avec de l'argent gagné par un Full Tilt Poker en pleine opération.

Les joueurs seront remboursés

En plus de cela, plus de 300 millions de dollars doivent encore être remboursés à des clients de Full Tilt à travers le monde et dans le cas de la formation d'un accord, Groupe Bernard Tapie étudie des nombreuses façons possibles de rembourser l'argent sans engager trop de leur propre argent dans l'accord. Ces options incluent a) Les clients de Full Tilt Poker acceptent d'investir une part de leur argent dans des actions de l'entreprise, b) accepter une pénalité forfaitaire de déboursement d'argent, ou c) accepter de petits paiements sur une période de temps plus longue.

Elaborant plus sur l'état actuel des négociations, avocat Behnam Dayanim a commenté : 'C'est un processus. Le processus est en cours et nous espérons en tirer de bonnes conclusions. Je reste optimiste que nous arriverons à trouver une solution qui permettera au Groupe Bernard Tapie de continuer avec le plan proposé. C'est dans l'intention du groupe d'assurer le remboursement des joueurs'.


Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
password
 

busy