Notre Numéro 1:

Tropezia Palace

Tropezia Palace



L’un des plus grands opérateurs de poker en ligne s’est assuré les services de deux consultants clés afin de faire pression en vue de l’adoption de la proposition de loi AB258.

Le premier Etat légalisé le Nevada ?

PokerStars, qui détient une licence à l’Ile de Man, vient d’annoncer qu'il appuie le projet de loi, présenté il y a deux semaines dans le Nevada, qui pourrait faire de cet Etat le premier des Etats-Unis à légaliser et réglementer le poker en ligne.

Casinos terrestres et en ligne s'associent

Si toutefois il est adopté par les deux chambres du Nevada, ce projet de loi, connu sous l’appellation AB258 et présenté par le député de Las Vegas William Horne le 10 mars dernier, permettrait aux casinos ‘physiques’ de l'Etat de s'associer à des opérateurs d’autres pays afin d'offrir le poker en ligne à ses résidents.

Quelques précisions

Contrairement au projet de loi sur les jeux de hasard en ligne auquel le New Jersey a récemment opposé son veto, le projet du Nevada propose que les personnes résidant hors de l'État ne soient pas interdits de jeu pourvu qu’ils se trouvent dans une juridiction qui n’interdise pas le poker en ligne.

Selon le projet, ‘dans la mesure où les joueurs de poker sur Internet se trouvent dans des juridictions autres que cet État, le détenteur de licence paiera les frais de licence en fonction de son revenu brut au taux de 4 % sur les recettes brutes résultant des dépôts effectués par les joueurs situés dans ces autres juridictions.'

Randall Sayre, consultant

PokerStars dit avoir embauché Randall Sayre, ancien membre de la Commission de contrôle des jeux du Nevada, comme consultant en vue d'accroître son influence sur le marché américain du poker en ligne.

Le 'régulateur des jeux s'implique

Sayre a été pendant plus de deux décennies agent de l’État commis aux jeux et chef de division pour le Nevada ; il a obtenu de l'association à but non lucratif International Masters of Gaming Law la distinction de ‘Régulateur des jeux’ de l'année 2009 ‘Nous pouvons nous en désintéresser ou encore tenter d’en déceler le potentiel économique pour notre Etat’, dit Sayre.

PokerStars.com s'engage

PokerStars.com compte plus de 38 millions de membres à travers le monde et il a fait savoir qu’il s’est aussi assuré les services de Richard Perkins, ancien président de l'Assemblée du Nevada, en tant que lobbyiste pour le dossier législatif. ‘Je vois que le jeu en ligne va offrir au Nevada la prochaine occasion de se réinventer, dit Perkins. C'est par ce biais que sera assurée la croissance de l'industrie du jeu dans le monde.’

Source: Gambling.co.uk


Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
password
 

busy