Notre Numéro 1:

Tropezia Palace

Tropezia Palace



La taille et la croissance du marché impressionnantes des jeux d'argent en ligne générées en Australie par les joueurs en ligne a suscité des appels pour une réglementation de l'industrie allant à l'encontre de la position prohibitionniste du gouvernement actuel.

Un millard de dollars joués par an

Dans un article les diverses instances d'attribution de licences de offshore sont représentées, de même que l'affirmation que les Australiens dépensent aujourd'hui un milliard de dollars par an ou plus sur les sites web de jeux d'argent issus de pays étrangers.

Les australiens jouent à l'étranger

Les paris en ligne sont autorisés en Australie, mais en 2001, le gouvernement fédéral a interdit de fournir des services de jeux d'argent en ligne aux clients en Australie, forçant les parieurs australiens à trouver de quoi se divertir sur des sites de paris en ligne des pays étrangers. En conséquence, la loi sur les jeux d'argent interactifs n'a pas empêché les australiens de parier ou d'accéder à des services de jeux d'argent en ligne en dehors de la juridiction du gouvernement australien.

Un blocage ISP

Ceci dit, le gouvernement fédéral pense à introduire une initiative de blocage ISP visant à empêcher l'accès aux 'sites web indésirables' ce qui a été critiqué de manière internationale en tant que censorat du web qui aura peu d'effet en pratique.

Le taux de joueurs reste fort

Sally Gainsbury, du Southern Cross University's Centre for Gambling Education and Research, a dit dans un article que les lois restrictifs pour les services de jeux d'argent en ligne ont eu très peu d'effet en ce qui concerne la baisse de la pratique des jeux d'argent en ligne, et un nombre croissant des australiens jouent sur des sites d'entreprises situées à Malte, à Gibraltar, et au Canada.

30% des australiens jouent

'Interdire n'a pas eu beaucoup d'effet,' a dit Dr. Gainsbury. 'Nous savons qu'à peu près 30 pourcent des australiens âgés de 16 ans ou plus ont joués aux jeux d'argent en ligne, investissant environ 1$ milliards à l'industrie en 2010 – et cela est probablement une sous-estimation'.

Des garanties de sécurité

'Les avantages de la réglementation de cette industrie seraient les garanties de sécurité qui pourraient être introduites - pour protéger le parieur - dans le cadre de tout accord de licence. Nous aimerions également savoir qui joue, et être capable d'identifier les comportements à risque et intervenir le cas échéant'.

Les jeunes joueurs facilement affectés

Directeur exécutif de Centrecare (conseil), Rod West, a dit que les problèmes liés aux jeux d'argent en ligne commencent à augmenter. Il a dit qu'une meilleure accessibilité et une sensibilisation accrue aux jeux d'argent en ligne a une incidence, en particulier sur les jeunes joueurs.

Des sites dangereux et sans scrupules

L'année dernière, la commission de productivité a déclaré que les sites de jeux d'argent en ligne internationaux sont de plus en plus fréquentés par les australiens. Le rapport a déclaré que les lois australiennes restrictives ont eu l'effet de 'pousser les consommateurs à s'intéresser aux sites internationaux', certains avec de faibles mises en place de protection des utilisateurs et des pratiques de business sans scrupules.

Un accès réglementé ?

'L'accès réglementé aux fournisseurs de jeux d'argent en ligne domestiques ou détenant une licence à l'étranger -plutôt que l'interdiction - présente des avantages potentiels', la Commission a recommandé. 'Cela pourrait apporter un bon nombre des avantages du jeu en ligne aux consommateurs, tout en détournant les consommateurs des sites dangereux et les orientant vers ceux qui s'accordent à des normes strictes de sécurité des consommateurs - réduisant ainsi les risques pour les joueurs en ligne'.

Une approche progressive à une libéralisation

Cependant, le rapport n'est pas en faveur d'une libéralisation totale. 'Une approche progressive à une libéralisation contrôlée débutant avec une forme relativement 'sécurisée' de jeux d'argent en ligne – de jeux de poker - serait approprié', le rapport a déclaré.

Le gouvernement reste contre

Les recommandations ont été rejetés par le gouvernement fédéral courant, qui ne soutient pas la libéralisation des jeux d'argent en ligne, dont le poker en ligne, dit le rapport.

Une approche régulatrice

Cependant, le ministre des communications Stephen Conroy – qui soutien la loi de censorat de l'internet – a promis d'examiner l'approche régulatrice entreprise par d'autre pays envers les jeux d'argent en ligne.

L'avis de Terry Waldron

Ministre de course et de jeux de l'Australie de l'ouest Terry Waldron a  dit à Yahoo News qu'il n'y avait aucun doute que la croissance du jeu en ligne a été un aspect important du marché ces dernières années et a été d'un intérêt particulier pour les législateurs qui cherchent à dynamiser les programmes pour faire face au jeu compulsif.

Des millards de dollars sont envoyés à l'étranger

Ancien consultant de casino, et ancien président de l'Association Australienne de Casino, qui  s'est avoué être joueur de jeux d'argent en ligne John Beagle, a fait du lobbying pour la libéralisation du poker en ligne depuis de nombreuses années. Il a dit du poker en ligne être plus qu'un jeu de hasard qui nécessite aussi des compétences, ajoutant qu'il était ridicule de penser que les amateurs soient contraints de jouer sur des sites basés en Irlande ou en l'île de Man, ainsi envoyant des millions de dollars à l'étranger. 'C'est un jeu sociable, parce que l'on joue contre d'autres individus d'à travers le monde,  utilisant nos compétences et notre intelligence', a-t'il dit.

Source: Recentpoker


Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
password
 

busy