Notre Numéro 1:

Tropezia Palace

Tropezia Palace



Le partenariat des jeux d'argent en ligne en France entre le groupe de jeux Ladbrokes et le groupe médiatique français Canal+ semble avoir touché à sa fin cette semaine avec l'annoncé que l'entreprise britannique a décidé de ne pas entrer sur le marché français des casinos en ligne

Un porte-parole pour Ladbrokes a révélé que l'entreprise se retirera de son partenariat avec Canal+, et a indiqué que la haute taxation française était une des raisons derrière la décision.

Une taxation prohibitive

Commentant sur la décision de Ladbrokes, Gary MacIlraith, directeur des chaînes digitales et de la stratégie chez Ladbrokes a dit: "Avec nos partenaires nous avons conclus que le marché français est maintenant taxé à un niveau prohibitif qui ne représente pas un investissement attractif. Nous continuerons à surveiller le marché français mais pour le moment nous n'avons pas prévu de progresser avec les projets de lancement."

Ladbrokes a rejoint Sportingbet et PaddyPower en tant qu'opérateurs haut-profils qui ont décidés de ne pas entrer sur le marché français à un niveau business-to-client, Sportingbet ayant également décidé d'annuler ses accords business-to-business avec les journaux Le Monde et L'Express.

Une licence pour Unibet

Autre part, les médias français reportent actuellement que le groupe des jeux d'argent en ligne Unibet, qui avait exprimé ses réserves vis-à-vis du marché français, a obtenu une licence auprès du régulateur français ARJEL pour des opérations des paris sportifs, de poker et de courses hippiques.

Unibet espère être opérationnel sur le marché français avant le premier trimestre de 2011.

Source: Recent Poker


Commentaires (1)add comment
...
Par casfan , novembre 03, 2010

L'ARJEL a déconné avec ses règles sur le marché du casino en ligne!



Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
password
 

busy