Notre Numéro 1:

Tropezia Palace

Tropezia Palace



La publication financière Seeking Alpha a publié un article détaillé cette semaine concernant OPAP, le monopole grec des jeux d'argent. L'article explore l'histoire du monopole et les défis de l'économie grecque, ainsi que les changements de taxes et les changements régulateurs qui mèneront à l'introduction d'une approche plus éclairée des jeux d'argent en ligne.

L'article note que bien que l'OPAP contrôle cinquante pourcent du marché en Grèce et en Chypre, les cinquante pourcent restants viennent à présent des jeux d'argent illégaux, un réservoir d'affaires important qui pourrait améliorer la profitabilité de l'OPOP s'il est utilisé correctement. "Il est estimé que les jeux d'argent en ligne illégaux en Grèce génèrent un revenu comparable aux chiffres de l'OPAP," indique l'article. "Cela signifie qu'actuellement l'OPAP ne contrôle que la moitié du marché, malgré le fait qu'il s'agit d'un monopole légal. Cela pourrait bientôt changer en faveur de l'OPAP."

Comment le gouvernement grec procède-t-il?

"Le gouvernement grec a indiqué ses plans pour affronter ce problème, et a prévu de permettre des formes légales de jeux d'argent en ligne en Grèce afin que l'OPAP puisse rivaliser avec les opérateurs illégaux."

"Le gouvernement grec a entamé des discussions concernant comment combattre les jeux d'argent en ligne illégaux et si des portions de ces jeux doivent être légalisés."

"La prochaine étape dans ces discussions était une reprise des discussions législatives le 10 septembre 2010. Le Ministère des Finances estime que le revenu des jeux d'argent en ligne illégaux est d'environ 4 milliards d'euros."

Seeking Alpha suggère ensuite que le marché des jeux grec s'étendra afin de légaliser les jeux d'argent en ligne, et que l'OPAP capturera ensuite la plupart si pas la totalité de ce marché grâce à son contrat exclusif avec le gouvernement grec, qui inclut un droit de préemption sur tous les jeux d'argent de la nation.

Les statistiques de l'organisation

Le taux de retour sur capitaux propres moyen de l'OPAP sur dix ans est d'environ 100 pourcent, et l'organisation n'a presque aucune dette. Ses gains ont connu une croissance de 30 pourcent entre 2005 et 2009.

Le gouvernement détient 34 pourcent des actions de l'OPAP, ce qui est une des raisons pour laquelle l'OPAP remet pratiquement tous ses gains (80 pourcent) à ses actionnaires via des dividendes. Le groupe a gagné une moyenne de 572 000 000 euros lors des cinq dernières années.

Source: Reviewed Casinos


Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
password
 

busy