Notre Numéro 1:

Tropezia Palace

Tropezia Palace



Un programme récent de la BBC montre des statistiques intéressantes mais aussi alarmantes sur le marché du jeu en Australie. Selon un programme produit par la BBC intitulé « Close Up », ils ont exploré l’amour des australiens pour les machines à sous appelées « pokies ».

Des statistiques intéressantes mais inquiétantes

Bien que l'Australie ne soit que le 53eme pays le plus peuplé, on y trouve plus de 20% des machines à sous « pokies » de la planète. Cette statistique explique peut être pourquoi le fait de jouer aux « pokies » est en quelque sorte un passe temps national.

Domination des machines à sous

Mais le programme soulève certaines statistiques plus intéressantes qui donnent une indication claire sur l’interdépendance entre les « pokies » et l'économie australienne. En effet il existe une domination de ces machines à sous dans le secteur du jeu australien. Les statistiques montrent que pour chaque dollar joué sur les courses en Australie, 5 $ sont dépensés sur les « pokies ».

Développement récent

Une grande partie de cette croissance sur le marché des « pokies » s’est concrétisé dans la dernière décennie suite à la libéralisation du marché du jeu dans de nombreux États australiens. Cette libéralisation s'est accompagnée d'une croissance énorme, non seulement dans le nombre de lieux où il est possible de jouer aux machines à sous « pokies », mais également les heures d’ouverture de ces lieux. Des «super clubs » se sont propagés avec des horaires similaires à ceux des casinos pour satisfaire la demande croissante des joueurs, en particulier dans la campagne et en dehors des villes.

Organisations du Jeu Responsable

pokiesMais il y a certaines statistiques alarmantes qui inquiètent un certain nombre d’organisations du Jeu Responsable. Selon ce programme de la BBC, plus de 40 % de la population australienne joueraient aux « pokies » de manière régulière, dont 2 % serait des « parieurs compulsifs ». D’autres statistiques de ce programme démontrent que les australiens dépensent plus sur le jeu que sur l'alcool et l’essence et presque autant que sur les vêtements. Compte tenu de l'affection australienne pour « une bière fraiche » c’est en effet une statistique alarmante.

Source: BBC


Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
password
 

busy