Notre Numéro 1:

Tropezia Palace

Tropezia Palace



Des reportages dans les médias irlandais le weekend dernier illustrent les temps durs auxquels fait face le group de jeux d'argent Ladbrokes, qui emploie environ mille personnes dans ses 284 points de vente. Ces reportages fixent principalement une trouvaille récente du Tribunal du Travail qui indique que l'entreprise devrait renverser sa décision de réduire les heures de travail supplémentaire du personnel et de couper les salaires de travail pendant les vacances du triple du salaire normal au double lors jours fériés, et à une fois et demi lors de dimanches.

Les réductions qui s'expliquent par une réduction des profits

Le bookmaker a effectué ces réductions pour les dimanches et les jours fériés suite à une réduction des profits de 90 pourcent l'année dernière, a reporté un journal.

Le directeur de Ladbrokes en Irlande, Joe Lewins, a dit que la recommandation du tribunal n'était pas contraignante mais serait prise en considération. Il a précisé que tous les bookmakers en Irlande avaient pratiqués des réductions similaires suite à la crise économique.

"Comme le fait le reste de l'industrie, nous avons réduit les taux de primes," a dit Lewins. "Mais, contrairement à la plupart des autres entreprises, personne n'a perdu son travail chez nous, et nous n'avons pas effectués des réductions sur les salaires normaux."

L'augmentation de la taxe sur les jeux d'argent

Les réductions suivent une décision du gouvernement d'augmenter la taxe sur les jeux d'argent à deux pourcent. Bien que cette augmentation des taxes ait été délayée indéfiniment, l'entreprise a tout de même effectuée les réductions, disant qu'elles étaient nécessaires pour conserver des emplois.

Les employés de l'entreprise ont contestés cette décision, disant qu'elle a été faite unilatéralement, alors que  les syndicats professionnels ont soutenus la contestation, en faisant valoir que l'entreprise est profitable et que la taxe sur les jeux d'argent avait été reportée.

Le Tribunal du Travail a réagi en recommandant que Ladbrokes renverse les réductions des salaires et que l'entreprise entre en discussion avec les employés vis-à-vis de la conservation des emplois.

Ladbrokes a fermé six points de ventes, et a laissé entendre que 35 autres fermetures pourraient être nécessaires si la décision concernant les salaires était renversée. L'entreprise, qui est cotée en bourse, a déclaré des revenus de 478 millions d'euros en Irlande en 2008, avec des profits de 11.6 millions d'euros, The Post a reporté.

"Le marché connaît une période difficile, mais nous travaillerons dur afin de nous en sortir," Lewins a expliqué au journal.

Source: Casinomeister


Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
password
 

busy