Notre Numéro 1:

Tropezia Palace

Tropezia Palace



Plus de 12 ans après la disparition de sa femme américaine, le champion de poker Marcus Bebb-Jones est un peu plus près de se faire extradé du Royaume-Uni pour passer devant la justice aux États-Unis pour le meurtre de sa femme.

Après une série de retournements de situation digne des meilleurs polards du genre, l’issu de cette affaire reste encore a définir. Notamment une visite de Monsieur Bebb-Jones à Las Vegas pour un « weekend de playboy » partiellement financé par les cartes de crédit de son épouse, puis une balle dans la tête à la suite d’une tentative de suicide ratée, le tout à la suite de la disparition de sa femme.

Joueur de poker

Ces dernières années il a attiré pas mal d'attention pour ses prouesses sur le circuit de poker et au casino en ligne, ayant remporté des milliers d’euros dans plusieurs tournois.

Le montant élevé d'argent présumé empoché avait été une des raisons invoquées pour sa détention depuis son arrestation. Toutefois, son avocat a soutenu que l'argent ne pourrait pas servir à faciliter son évasion de la justice, ayant été « dépensé ou perdu » et du fait qu’il vivait du RMI.

Extradition vers les États-Unis

Le britannique conteste l'extradition vers les États-Unis depuis qu’il a été arrêté à son domicile de Kidderminster dans le Worcestershire, en novembre dernier. Suite à une audience à Londres, le juge Howard Riddle a remis le dossier au ministre de l'intérieur. Si l’accusé est extradé puis condamné aux États-Unis, M. Bebb-Jones risque un emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle. Le juge a rejeté l'argument de son avocat, qu'une telle peine serait "exagérément disproportionnée" et qu'il porterait atteinte à ses droits de l'homme.

L’avocat de l’accusé, Maître Ben Cooper va maintenant tenter de persuader le Secrétaire d'Etat de permettre à son client de rester au Royaume-Uni, lui permettant ainsi de faire appel contre la décision finale si nécessaire.

Source: BBC


Commentaires (1)add comment
...
Par casinofan , avril 19, 2010

Histoire sordide...



Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
password
 

busy