Notre Numéro 1:

Tropezia Palace

Tropezia Palace



Playtech, le fournisseur de logiciels pour les jeux d’argent en ligne basé sur l’Ile de Man, a acquis le fournisseur de jeux d’habileté Gaming Technology Solutions pour une somme initiale de 10.8 millions d’euros, avec des sommes additionnels jusqu’à 21.6

millions d’euros basées sur la performance de l’entreprise ces deux prochaines années.

Un bon achat?

Les observateurs ont décrit l’accord comme étant un bon achat basé sur les douze mois de GTS jusqu’en juin 2009, lors desquels l’entreprise a généré des revenus de 2.6 millions d’euros et un profit avant taxes de 300 000 euros.

La plateforme ouverte

Pour Playtech, l’acquisition comporte une plateforme ouverte tenue en haute estime et une gamme de jeux qui complémentent les produits internes de base de l’entreprise. Cette combinaison fournira une sélection de jeux considérable pour les opérateurs de casinos. La plateforme EdGE de GTS peut être intégrée avec le système de gestion des joueurs de Playtech, la Integrated Managed Solution (IMS), et qui en tant que telle pour considérablement augmenter la capacité de l’opérateur pour la vente des produits à plus haute marge.

Le PDG de Playtech Mor Weizer a dit: GTS a parmi sa base de licenciés la plupart des opérateurs européens bien établis des paris sur le sport et nous sommes impatients de pouvoir développer nos liens avec ces opérateurs. Il a ajouté que les produits GTS complémentent la sélection de produits Playtech, ce qui facilite l’expansion dans les marchés régulés tels que l’Italie et la France.

Notre accord avec GTS est un coup stratégique, a dit Weizer. L’accord nous permettra de travaille avec une réelle plateforme ouverte et nous permettra facilement d’intégrer de nouveaux jeux. Nous cherchons à améliorer nos capacités du contenu ouvert et devenir en effet un agrégateur de contenu de jeu de qualité. Il n’y a pas beaucoup de fournisseurs de services qui peuvent le faire.

Une clientèle vaste chez GTS

Avec des accords de licence avec 15 entreprises de jeux européens et 30 marques internet, GTS apporte à l’accord une sélection vaste de clients. Sa liste de clients comporte 10 opérateurs qui à présent n’utilisent pas de logiciels Playtech, dont des groupes des jeux d’argent majeurs tels que Unibet et Bwin.


Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
password
 

busy