Notre Numéro 1:

Tropezia Palace

Tropezia Palace



Sunday Independant note que la moitié du chiffre d’affaires de Paddy Power et presque deux-tiers de ses profits viennent maintenant des jeux d’argent en ligne, et que ce nouvel accord est l’indication la plus récente que le déplacement de Paddy Power au monde en ligne s’accélère.

 

Une expansion australienne

En mai, le groupe des jeux d’argent en ligne et hors ligne s’est élargi en Australie, payant 32.8 millions d’euros pour 51 pourcent du bookmaker en ligne australien Sportsbet. Le mois prochain, Sportsbet a payé environ 17.8 millions d’euros pour 80% d’un autre bookmaker en ligne australien, IAS, pour porter l’investissement total de Paddy Power en Australie jusqu’à 41.9 millions.

Analysant les raisons derrière l’augmentation de l’intérêt que Paddy Power porte aux paris en ligne, le journal reporte que les résultats du groupe pour la première moitié de l’année 2009 a montré que, alors que Paddy Power a n’payé que 88 centimes sur chaque euro misé dans ses magasins, l’entreprise a payé presque 94 centimes sur chaque euro misé en ligne. Les opérations sur Internet ont générés presque deux-tiers des profits d’opération de la première moitié de l’année - ce qui est beaucoup plus profitable que les points de vente traditionnels.

L’avantage des jeux en ligne

"Les bookmakers étant sous de plus en plus de pression de la part des échanges de paris en ligne, où le seul coût pour les clients est une déduction des gains de trois pourcent en moyenne, l’avantage des prix par rapport aux points de vente sera surement décisif", le Sunday Independant note à propos du futur de l’industrie.


Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
password
 

busy