Notre Numéro 1:

Tropezia Palace

Tropezia Palace



Anticipant la libéralisation des lois sur les jeux du hasard en France, le principal développeur européen de logiciels pour les casinos en ligne et les salles de poker, Playtech, a annoncé ses plan d’ouvrir un réseau stand-alone de poker en ligne, visé au marché français. Comme l’a révélé EGR Magazine, le PDG de Playtech, Mor Weizer, a dit que la compagnie faisait des plans pour qu’ils soient prêts à commencer à opérer en France dès que les lois régulant les jeux du hasard soient mises en vigueur.

Utilisant la même stratégie qui a été mise en œuvre afin de devenir un des leaders en Italie, Weizer a expliqué que Playtech construira de la liquidité uniquement française en forgeant des alliances avec les principaux opérateurs français des jeux du hasard qui sont déjà présents en ligne ou qui chercheraient à entrer sur le marché du jeu du hasard en ligne. Weizer n’est pas rentré dans de grands détails à propos de ces alliances, et n’a pas confirmé le nombre de partenaires que le développeur de logiciels avait acquis, mais il a dit que les accords "fonctionneront de manière équilibrée entre tous les licenciés" afin d’encourager un succès mutuel.

Il a été signalé que la salle de poker populaire, Chili Poker, déjà fournie par Playtech, a déjà clôturé un accord avec le deuxième ISP français, Free, afin de servir comme plateforme de poker en ligne. D’autres partenariats potentiels, selon la rumeur, feraient aussi partie de l’accord.

Les analystes seront d’accord que "l’équilibre" est la clé pour trouver le momentum en France où, jusqu’à présent, la monopolisation et les politiques de commerce non-conformes avec l’UE ont repoussés les opérateurs hors de la France. Mais avec une pression de la partie de l’UE et de la communauté des jeux du hasard en ligne en général, la France a changé ses politiques et vient un pas plus près de la libéralisation. Ce qui mènera à plus d’opérateurs et plus de compétition rivalisant pour les joueurs français.

Playtech ne sera surement pas sans compétition dans le secteur du poker en ligne. Le PDG de PartyGaming, Jim Ryan, a également annoncé récemment que le géant des jeux du hasard en ligne compte également lancer une salle de poker en ligne française lorsque la législation aura été promulguée. Tout de même, étant donné à quel point le marché français des jeux du hasard en ligne est actif, il y en aura assez pout tout le monde.


Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
password
 

busy