Notre Numéro 1:

Tropezia Palace

Tropezia Palace



pokerAprès Stéphane Courbit, ex-partenaire du Groupe Endemol s’étant reconverti dans les jeux en ligne avec Mangas et Betclic, c’est au tour d’Arthur, animateur-producteur ex-associé d’Endemol, de se lancer dans l’aventure du poker… Ce nouvel enjeu n’en finit pas d’attiser des convoitises sur un marché qui, selon les estimations, génèrera 3.4 milliards d’euros en France, à l’horizon de 2015. Arthur et sa radio OuiFM ont déjà ouvert la partie avec le « Oui Rock Poker Tour » en partenariat avec le groupe Partouche. Depuis un mois, les auditeurs fanas de poker peuvent se qualifier par l’intermédiaire du site Partouche Game, pour participer à la grande finale du 20 juin au casino de Forges-Les-Eaux.

 

 

 

Un pied à l’étrier pour le célèbre animateur-humoriste-touche-à-tout qui mise toujours professionnellement à la fois sur ses envies mais aussi sur les marchés les plus porteurs et les plus innovants. Son émission phare « les enfants de la télé » diffusée mensuellement sur TF1 est toujours en tête des audiences depuis plus de 10 ans, il a ouvert des sociétés de production à Los Angeles et en France et investit dans le cinéma et l’auto-production de ses spectacles. Alors Courbit et Arthur se retrouveront-ils à une table de poker pour se disputer les futures parts de marché du poker en ligne ? Même si aujourd’hui des liens subsistent entre les deux acolytes et le groupe Endemol sur quelques différends juridiques, les deux patrons ont pris d’autres chemins mais se rejoignent dans l’actualité brûlante des jeux en ligne, juste avant leur légalisation. On connait le jeu pour être le trait d’union idéal même s’il oppose les plus grands champions mais l’esprit de compétition demeure malgré tout. Le poker semble pour l’instant diviser, surement pour mieux régner et les têtes de liste des opérateurs jouent des coudes pour s’imposer le plus vite possible sur le terrain. Le web a toujours une longueur d’avance pour communiquer une offre simple, de plus en plus gratuite car le but est avant tout de rassembler. Ainsi les réseaux sociaux l’ont bien compris puisqu’après Facebook et son Texas Holdem tous azimuts, c’est maintenant Twitter qui se fait fort d’avoir les champions de poker donnant en 140 caractères maximum, leur humeur du jour et Phil Hellmuth, Doyle Brunson ou Daniel Negreanu font les beaux jours du site… Le phénomène poker devrait connaitre encore un pic avant la fin de l’année car devenu un incontournable du web, l’actualité va aller en s’échauffant avant le 1er janvier 2010, date officielle de l’ouverture des tables autorisées en France sur le net.
Pour l’instant des licences européennes donnent le droit à des sites de poker en ligne de proposer une offre déjà riche en avantages sur des espaces reconnus par tous les joueurs, champions inclus. Poker770 n’en est pas à son coup d’essai. Cette célèbre salle de poker officie depuis 2001, passant du stade de la méconnaissance à celui de la reconnaissance, étant leader sur le marché européen. Le poker en ligne c’est son affaire et le site a hérité d’un grand nombre de joueurs, présents jusque dans son site communautaire « monbluff.com ». Preuve que le jeu est un éternel recommencement et que le poker vieux de plusieurs siècles voit encore grandir bon nombre de ses enfants !


Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
password
 

busy